Quels sont les systèmes de climatisation envisageables pour faire des économies ?

Quels sont les systèmes de climatisation envisageables pour faire des économies ?

Utile pour le confort thermique d’une habitation, un système de climatisation constitue malgré tout une source de dépenses non négligeable. Parmi les modèles disponibles, certains s’avèrent énergivores tandis que d’autres le sont moins. De toute évidence, la consommation énergétique d’un système de climatisation définit les dépenses financières qui pourraient en découler. Compte tenu de cela, de plus en plus de personnes optent pour des modèles économiques que vous pourrez découvrir ici.

Les modèles réversibles avec Pompe à Chaleur

Plutôt que d’investir dans un seul système de chauffage ou de climatisation à Terrebonne, il est conseillé d’opter pour un modèle doté d’une Pompe à Chaleur réversible (la PAC). L’avantage qui en découle est le confort thermique dont vous bénéficierez tout au long de l’année. En réalité, la PAC réchauffe les pièces en période de fraîcheur et les refroidit en période estivale.

Ici, le système de fonctionnement est basé sur un principe d’échange air/air à travers différentes unités de l’appareil. De façon concrète, en période de chaleur, l’unité extérieure capte les calories de l’air ambiant et les achemine vers les ventilateurs. Voir l'article : L’assurance loyers impayés: un must pour tout propriétaire! Ceux-ci sont placés à l’intérieur des locaux. Quand l’hiver survient, il se produit alors un phénomène contraire.

Pour assurer ses deux fonctions, le système PAC a besoin de peu d’énergie. Et c’est justement ce qui le rend économique et très apprécié des consommateurs. Mais la PAC possède encore une autre particularité au niveau de ses sources d’énergie.  En effet, si certains modèles fonctionnent à base d’énergie électrique, d’autres sont plutôt écologiques. Ce qui fait que dans le commerce, vous trouverez aussi bien des modèles électriques que des appareils équipés d’un système solaire.

Par ailleurs, notez que les avantages économiques de la PAC ne découlent pas seulement de leur consommation énergétique. Ce type d’équipement est facile à installer et il convient à tous types de bâtiments. Selon les besoins, vous pouvez opter pour un modèle monosplit (une seule pièce) ou multisplit (l’ensemble de la résidence). Aussi, il est possible d’agrandir le réseau au fil du temps, afin de répondre à des besoins plus importants.

A lire également

Les systèmes naturels avec puits thermique

Si vous cherchez un système à la fois économique et écologique, optez pour les puits thermiques. D’origine canadienne, ces systèmes tirent leur unicité du caractère quasi nul de la consommation d’énergie utile à leur fonctionnement. A voir aussi : Comment réussir son examen de permis de conduire du premier coup. La configuration d’un puits thermique révèle trois parties essentielles, dont une extérieure, une intérieure et une troisième souterraine.

C’est à travers l’ouverture extérieure que l’air pénètre dans le système pour être ensuite acheminé vers les tuyaux enfouis. Ceux-ci jouent le rôle d’échangeurs géothermiques ; c’est-à-dire qu’ils assurent la conversion thermique de l’air venu de l’extérieur. Une fois refroidi ou réchauffé, l’air est enfin diffusé par le radiateur placé à l’intérieur de la maison.

Ainsi, en saison chaude, un système de climatisation par puits thermique peut faire baisser la température intérieure de 5 à 6 °C. Et en période froide, il remonte la température ambiante des pièces de l’ordre de 10°C. Pour un meilleur rendement, il est souhaité de le raccorder à un système VMC à double flux.

Si ce système est dit économique, c’est parce qu’il ne requiert aucune dépense en dehors de celles indispensables. En d’autres termes, vous aurez seulement à payer le coût d’achat des équipements ainsi que les frais d’installation. Pour vous en apprendre plus, sachez que c’est l’aspect écologique des puits thermiques qui constitue leur meilleure caractéristique. Le seul bémol est que ce système est plus adapté aux résidences privées, entourées de préférence d’un espace vert.