L’optimisation de la courbe de charge pour réaliser des économies

L’optimisation de la courbe de charge pour réaliser des économies

Qu’est-ce qu’une courbe de charge ?

La courbe de charge électrique correspond à la courbe de l’évolution de la consommation d’électricité (puissance électrique consommée) sur une période donnée sur un pas de temps précis (10 minutes, 1 heure). La courbe de charge représente donc le profil de consommation. Lire aussi : L’assurance entreprise, c’est quoi ? Selon la puissance du compteur électrique, les courbes de charge peuvent être fournies par le fournisseur ou le gestionnaire de réseau ou encore accessibles via des applications de gestion de l’énergie.

Au sein d’une entité, la courbe de charge peut souvent être optimisée dans le but de réaliser des économies énergétiques, financières et d’alléger la facture d’électricité.

Pour optimiser votre courbe de charge, différentes analyses de la consommation et actions à mettre en place sont nécessaires. 

L’optimisation de la courbe de charge pour réaliser des économies

Voir aussi

Comment optimiser ma courbe de charge ? 

  • Calculer la puissance souscrite idéale de l’entité en analysant la consommation d’électricité par rapport à la puissance souscrite, les différents dépassements de puissance souscrite, (s’il y en a) et contractualiser la puissance souscrite la plus optimale. Dans certains cas, l’entité aura plus d’intérêt à payer quelques pénalités de dépassements plutôt que de la rehausser. Il faut trouver le bon équilibre. 
  • Connaître la puissance électrique consommée lorsqu’il n’y a pas d’activité (c’est le talon de consommation) et essayer de garder ce talon le plus faible possible lors de toutes les périodes hors production. Lorsque le talon de consommation est trop élevé, il faut vérifier que les appareils en fonctionnement sont bien utiles pendant les périodes de non-activité et remplacer les anciens appareils par les appareils avec une meilleure efficacité énergétique.
  • Corréler la consommation d’électricité avec des éléments externes tels que la température, les conditions météorologiques, les périodes de l’année ou autres éléments afin d’étudier les variations de consommation et essayer d’optimiser la consommation au moment où les éléments externes la font augmenter.
  • Corriger les dérives de consommation.
  • En fonction du profil de consommation, mettre en place un contrat d’effacement électrique.
  • Si possible, décaler le fonctionnement des machines énergivores en dehors des périodes de pointe. 

L’analyse de la courbe de charge a pour objectifs de connaître son profil de consommation, d’étudier les différents pics de consommation dans le but de modifier certaines habitudes de consommation et trouver des optimisations pour faire baisser la facture d’électricité.  A voir aussi : Simulation d’assurance entreprise – Comparaison des tarifs.

L’optimisation de la consommation énergétique, en plus de faire réaliser des économies sur la facture d’électricité, permet d’engager l’entité dans une démarche environnementale, de baisser ses émissions de CO2.